Festival 100% Classique

La Grande Motte 2017

L'édition 2017

C’est par un anniversaire que débutera la 3ème édition du Festival 100% Classique avec les 20 ans du chœur toulousain « Les Eléments » !
Pour fêter cet évènement, ce chœur de chambre professionnel et son chef Joël Suhubiette vous interpréteront « Méditerranée sacrée ». Un concert qui a fait leur succès dans plus de cinquante pays à travers le monde.
Puis ce sera au tour des musiciens de l’Orchestre de Chambre du Languedoc d’accueillir le violoniste international Dmitri Makhtin avec qui ils interpréteront les concertos pour violon de Bach.
En deuxième partie de programme, c’est tout le romantisme de Tchaïkovski cher à Alexandre Benderski (directeur artistique de l’orchestre) qui s’exprimera à travers son célèbre « Souvenir de Florence ».
Pour la troisième soirée du festival, nous vous invitons à découvrir l’immense talent des jeunes solistes qui composent le Quatuor Tercea dans l’une des œuvres les plus émouvantes écrites pour quatuor à cordes : La jeune fille et la mort de Schubert.
Enfin, l’Orchestre de Chambre du Languedoc réuni dans sa formation symphonique, aura le plaisir de clore 100% Classique avec une soirée dédiée à Mozart. Entourés de solistes que vous avez particulièrement appréciés lors de notre précédente édition, nous partagerons en votre compagnie toute la richesse du génie mozartien : airs pour soprano, concerto pour piano, concerto pour hautbois et symphonie n°29.
En vous proposant un choix d’œuvres et de styles très variés servis par des artistes et des formations de tout premier plan, le Festival 100% classique est un moment privilégié dans la saison culturelle de la Grande Motte, une véritable fête de la Musique classique qui la rend accessible à tous.
L'équipe du Festival
Rejoignez le cercle des donateurs du Festival.
Vous êtes fidèle à l’événement, mélomane passionné ou simple curieux, vous souhaitez apporter en tant que particulier ou entreprise votre soutien au Festival...

Méditerranée Sacrée

Vendredi 22 septembre
Eglise Saint-Augustin 20h30

joël Suhubiette

Choeur de chambre les éléments 20ème année

Créé en 1997 à Toulouse, le choeur de chambre les éléments, dirigé par son fondateur Joël Suhubiette, s’est affirmé en quelques années comme l’un des principaux acteurs de la vie chorale française. En 2005, il est lauréat du Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral décerné par l’Académie des Beaux-arts de l’Institut de France et, en 2006, ensemble de l’année aux Victoires de la Musique classique. Il se produit à Toulouse, dans sa région Midi-Pyrénées, sur les plus grandes scènes parisiennes et françaises et est invité également au Canada, aux Etats-Unis, au Liban, en Egypte, en Espagne, en Allemagne, en Italie, en Grèce, en Grande Bretagne, en Suisse et aux Pays-Bas, en Tunisie etc. Instrument de haut niveau, le choeur est au service à la fois de la création contemporaine et du répertoire ancien et interprète également le répertoire romantique français et allemand. Il s’associe occasionnellement à l’Ensemble Jacques Moderne de Tours pour le répertoire baroque à double choeur. Le choeur de chambre les éléments est fréquemment invité par des orchestres et se produit sous la direction de Jérémie Rhorer, Emmanuel Krivine, Christophe Rousset, Philippe Herreweghe, Josep Pons, Jean-Christophe Spinosi, Michel Plasson, Philippe Nahon et collabore régulièrement dans sa saison toulousaine avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de chambre de Toulouse et les Passions Orchestre baroque de Montauban. Depuis 2008, il est régulièrement invité à Paris par l’Opéra-Comique, le Théâtre des Champs-Elysées et le Cercle de l’Harmonie pour des productions scéniques. Les éléments enregistrent pour les maisons de disque L’Empreinte Digitale, Hortus, Virgin Classics et Naïve et sont les invités au disque de L’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Lyon, Orchestra of the Royal Opera House Covent Garden, la Chambre Philharmonique et l’Ensemble Matheus. Le choeur de chambre les éléments est un ensemble conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, par la Région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées et par la Ville de Toulouse. Il est subventionné par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne. Il est soutenu par la SACEM, la SPEDIDAM, l’ADAMI et Musique Nouvelle en Liberté. Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal du choeur de chambre les éléments

Concert soutenu par Musique Nouvelle en Liberté

Polyphonies anciennes et modernes

en hébreu, arabe, araméen, latin et grec ancien

Salomone Ros Barekhu, Kaddish
Tomás Luis de Victori O vos omnes
Antonio Lott Crucifixu
Alexandros Markea Trois fragments des bacchantes
commande du choeur de chambre les éléments
Llibre vermell de Montserrat O Virgo splendens hic in monte celso
Carlo Gesuald Répons des ténèbres du Samedi Saint
Zad Moultaka Lama sabaqtani
commande de Musique Nouvelle en Liberté

musique nouvelle en liberté

Choeur de chambre les éléments

Joël Suhubiette Direction

La presse en parle
« Au disque, cette exploration de la bible méditerranéenne est déjà passionnante. Au concert, spatialisation aidant, c’est une expérience rare. » Catherine Darfay – Sud-Ouest
« Elégant, vocalement ductile et scéniquement parfait comme à l’accoutumée. » Marie-Aude Roux – Le Monde


joël Suhubiette

Direction musicale

Concert « Grands solistes »

Samedi 23 septembre
Palais des Congrès Jean Balladur 20h30

Dmitri MAKHTIN Violon

La presse en parle :
Succession de virtuosités chantantes, quasi dansantes, voici un violoniste qui a choisi son camp : celui de la musicalité avant la force, la suggestion plutôt que la démonstration ou l’artifice.
- La Voix du Nord

Dernier descendant de l’école de Léopold Auer, Dmitri Makhtin met la virtuosité au service de l’émotion. Né à St-Petersbourg en 1975, Dmitri Makhtin commence son éducation musicale à quatre ans avec ses parents, tous deux violonistes profes-sionnels, et entre en 1981 à l’école de musique pour enfants surdoués. Il gagne en 1989 le premier prix du concours des violonistes russes et se produit en récital et en concerto avec les orchestres de St-Petersbourg, Novossibirsk, Sydney, Monte-Carlo et la Haye En 1990, il reçoit une bourse de la Young Musicians Foundation et de l’école de musique d’Idyllwild en Californie, puis étudie par la suite avec P. Hirshhorn et H. Krebbers. Il est lauréat des concours internationaux Kloster Schontal, Paganini, Spohr, Tibor Varga, Montréal, Sibelius et Praetoria. Dmitri Makhtin fait ses débuts en 1997 à Paris avec l’Orchestre sympho-nique d’Etat de Russie, sous la direction d’Evgueny Svetlanov, et en 1998 aux USA avec l’Orchestre sym-phonique de Cleveland, sous la direction de Leonard Slatkin. Depuis il se produit fréquemment avec les orchestres philharmoniques de l’Oural, de Monte-Carlo, de Prague, de St-Petersbourg, de Radio France, de Montpellier, de Hong Kong ; les orchestres symphoniques de la Radio de Suède, de Singapour, de Dallas ; avec l’Orchestre national de Lille ou encore les Solistes Eu-ropéens du Luxembourg ; sous la direction de Leonard Slatkin, James de Priest, Sakari Oramo, Alexandre Dmitriev, Jiří B lohlávek, Jerzy Semkow, Yury Temirkanov, Jean-Claude Casadesus, Evgueny Svetlanov Dmitri Makhtin est l’invité régulier des festivals de St-Petersbourg, Lisbonne, les Folles Journées de Nantes, La Roque d’Anthéron, Radio France Montpellier,

musique en Côte Basque, Saint-Denis, Salzbourg, Automne en Normandie, Menton et se produit en récital et en musique de chambre sur les plus grandes scènes internationales : Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, Lincoln Center à New-York, Philharmonie de St-Petersbourg, Salle Pleyel et Auditorium du Louvre à Paris. Il a pour partenaires de musique de chambre Plamena Mangova, Andrei Korobeinikov, Boris Berezovsky, Alexander Kniazev, Alexei Ogrintchouk, Miguel Da Silva et Renaud Capuçon. Dmitri Makhtin a enregistré chez Warner Classics, avec Boris Berezovsky et Alexandre Kniazev : un album consacré au Trio n°2 de Chostakovitch et au Trio Elégiaque n°2 de Rachmaninov (Choc de la Musique, Gramophone, et Echo Classic Awards), ainsi qu’un album dédié au deux Trios de Mendelssohn (Echo Classic Awards). En outre, avec ces mêmes partenaires, il enregistré un DVD des oeuvres de Tchaïkovski, qui a été diffusé par ARTE et NHK et couronné d’un Diapason d’Or. Son dernier disque, premier volume de l’intégrale des Partitas et Sonates pour violon seul de J.-S. Bach, est paru chez Lontano. Dmitri Makhtin joue un violon Jean- Baptiste Vuillaume de 1863. En 2016/2017, il se produit en concerto avec les orchestres philharmoniques de Monte-Carlo et de Marseille, sous la direction d’Alexandre Sladkovsky et de Paolo Arrivabeni ; en musique de chambre à l’Auditorium du Louvre, au Musée Pouchkine de Moscou, à la Philharmonie de Saint-Petersbourg, à la salle Tivoli Vreden-burg ainsi qu’aux festivals de PietraSanta et des Folles Journées de Nantes.

Bach

Concerto pour 2 violons
Alexandre Benderski et Dmitri MAKHTIN
Concerto pour violon en la mineur

Dmitri MAKHTIN

Tchaïkovski

Souvenir de Florence

Orchestre de Chambre du Languedoc


Dmitri MAKHTIN

Violon


Soirée « Jeunes talents »

Vendredi 29 septembre
Eglise St.Augustin 20h30

Le quatuor Tercea

Le quatuor Tercea s’est construit une identité à travers un discours musical engagé et une redécouverte permanente de l’imposant répertoire du quatuor à cordes. Depuis sa création en 2004, il aborde chaque oeuvre avec un regard mêlant à la fois nouveauté et respect de la tradition et de l’histoire de chacune. Pour cela il a étudié au sein de diverses structures telles que le CNSMD de Lyon, la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Bruxelles, ProQuartet, ou encore l’Escuola Reina Sofia de Madrid auprès de grands maîtres tels, le quatuor Artemis et Günter Pichler du quatuor Alban Berg. Le quatuor a remporté le 3ème prix du Concours International Orlando aux Pays-Bas (2014) pour sa première édition, ainsi que le 1er prix et prix du public du Concours International de Musique de Chambre de Trondheim (TICC 2009). Fort de cette expérience, il se produit en France, Suède, Norvège, Da-nemark, Allemagne… Plus récemment il s’est produit au sein de divers festivals tels que Quatuors à Saint-Roch, Eygalières, Festival Midi-Minimes, Radio-France-Montpellier, ainsi qu’aux concerts « Improbables » de Jean-François Zygel au Théâtre du Chatelet.

www.quatuortercea.com/

Quatuor op.50 N2 en Do M
Joseph Haydn

Langsamer satz
Anton Webern

Entracte

La jeune fille et la Mort (1824)
Franz Schubert


Chef d’oeuvre de Schubert toutes les ressources des cordes sont utilisées par le génie du compositeur pour organiser ce dialogue avec la Mort, tour à tour déchirantes tantôt plaintives, implorantes. La résonance musicale de la cruauté n’en est pas absente quand elles tyrannisent la mélodie du violon qui personnifie la jeune fille (symbole de la vie) osant les mesures légères jusqu’à l’insouciance , donnant toute sa puissance à l’intensité dramatique.

Le deuxième mouvement a pour motif conducteur l'air funèbre du lied éponyme. Ce thème et ses cinq variations ne traduisent pas les paroles mais le climat global du lied : après le thème presque murmuré puis repris plus gravement, les variations qui seront la narration de l'histoire avec la mort, la rébellion de la jeune fille (variations 3 et 5) et l'acceptation finale de la douceur dans l'anéantissement. Les violons sont la voix de la jeune fille, les cordes graves celle de la mort. Le dialogue d'abord horrifié va devenir consolateur, presque amoureux. La partie du lied utilisé par Schubert est « Sois courageuse, je ne suis pas cruelle. Tu dormiras apaisée dans mes bras.»

Soirée Mozart

Samedi 30 septembre
Palais des Congrès Jean balladur 20h30

L’Orchestre de chambre du Languedoc

L’Orchestre de Chambre du Languedoc est une formation nouvelle et originale qui a donné sa première représentation le 12 septembre 2015 au Palais des congrès de La Grande Motte. Cet ensemble instrumental est composé de dix-sept musiciens à cordes émérites, réunis autour du violoniste virtuose Alexandre BENDERSKI. Cette formation peut, à l’occasion, associer d’autres instrumentistes, à vent notamment, en fonction du répertoire choisi. Il s’agit d’une formation non permanente, la chose est importante, composée de musiciens professionnels réunis à l’occasion de concerts programmés. Outre le haut niveau artistique des instrumentistes qui la composent, son autre caractéristique est de réunir de jeunes musiciens professionnels auxquels la chance de faire valoir leur talent sera offerte, afin d’être connus et pourquoi pas reconnus. L’engagement de cette formation ne se limitera pas aux seules oeuvres classiques ou romantiques mais étendra son registre à d’autres formes d’expression musicale avec notamment l’invitation de solistes reconnus.

L’ambition de l’association Orchestre de Chambre du Languedoc vise à ouvrir l’univers de la musique au plus grand nombre d’auditeurs de la région grâce à des tarifs ajustés mais aussi grâce à une meilleure approche des oeuvres et des différentes formations instrumentales proposées qui feront l’objet d’une présentation conviviale et éclairée. L’excellence, la passion et la « culture de proximité et d’échanges » font l’identité de cet orchestre.

www.orchestredechambredulanguedoc.com

Concerto pour hautbois en Do M

Laurent GIGNOUX hautbois

Concerto pour piano K414

Jean SANDOR piano

Entracte

La Flûte enchantée

" Ach, ich fühl's" Air de Pamina

Cosi fan tutte

" Come scoglio "

Les Noces de Figaro

"Dove sono i bei momenti"

Michèle MASTRANI soprano

Symphonie N 29
Alexandre Benderski violon

Violon solo et direction

laurent Gignoux hautbois

Hautbois

jean sandor piano

Piano

Alexandre Benderski

Violoniste concertiste

Directeur artistique de l'Orchestre de Chambre du Languedoc

Né en Ukraine, il débute la pratique du violon à l’âge de 5 ans. En 1961, il est admis à l’Ecole Musicale Spéciale pour Enfants Surdoués de Kiev. En 1966, il obtient le 1er pris au concours des Ecoles Spéciales Musicales Supérieures d’Ukraine. Par la suite, il étudie à l’Ecole de Musique Spéciale Supérieure de Moscou dans la classe du Professeur B. BELINKI. En 1972, il entre, après concours, au Conservatoire Supérieur de l’Etat de Kiev dans la classe du Professeur B. KOTOROVITCH qu’il termine ,en 1977, avec mention Excellent à l’Unanimité. En 1974, lauréat au concours des Violonistes d’Ukraine, il devient violoniste concertiste puis il obtient le poste de Super Soliste de l’Orchestre de Chambre de Kiev et se produit en URSS et à l’étranger. En 1982, il obtient l’Agrégation et il est nommé professeur de l’Ecole Musicale Supérieure de Kiev. En 1986, ,il intègre l’Orchestre « Les Solistes de Moscou » dirigé par Youri BASHMET et participe aux grandes tournées internationales aux Etas Unis, Japon, Angleterre, Australie, Nouvelle-Zélande, Allemagne, France, Italie, Espagne, Scandinavie. Il joue avec les plus grands musiciens du XX ème et XXI ème siécle : Mstislav Rostropovich, Gidon Kremer, Maxime Vengerov, Vadim Repin, Marielle Normann, Vladimir Krainev… Installé en France depuis 1992 avec la formation « Les Solistes de Moscou- Montpellier », il enchaine de nombreux concerts internationaux et enregistre en 1993 ; « The World First Recording des sonates des Somis » -Edition Arkadia. La même année, il est fondateur et 1er violon du Sextuor Tchaïkovski et à partir de 1996, directeur artistique de Festival International de Musique Classique en Corse et du Festival d’Alés. Actuellement, Professeur Titulaire Hors Classe au Conservatoire de la Ville de La Grande Motte dont il est citoyen d’honneur, il dirige, depuis 1997, les Master-Class au Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan-Méditerranée où nombre de ses élèves ont obtenu un 1er Prix. Plusieurs d’entre eux sont devenus lauréats des concours internationaux, d’autres, professeurs de Conservatoire. Directeur Musical de l’Ensemble Instrumental de Corse et Directeur Artistique de l’Orchestre de Chambre du Languedoc, il se produit avec ces formations en France et à l’étranger. En 2011, il a été nommé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Alexandre Benderski Violoniste concertiste

Michèle Mastrani

Soprano

Issue de l'Opéra-Bastille de Paris où elle a chanté sous la baguette de Myung- Whun Chung et de James Conlon, elle a obtenu de nombreuses distinctions, dont un premier prix à l'unanimité avec félicitations du jury, en Musique de Chambre au Conservatoire National de Région d'Orléans. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle obtient des diplômes en Analyse Harmonique, Histoire de la Musique, Piano d'accompagnement, ainsi qu'en Italien et en Allemand. Elle remporte le Diplôme de Mise en Scène Lyrique à l' École Normale de Musique de Paris. En juin 2000, elle gagne le Grand Prix au Concours International de Chant Henri Sauguet. Après avoir poursuivi un cursus de perfectionnement vocal avec des professeurs et des artistes prestigieux tels que Jeff Cohen, Françoise Pollet, Pierre Boulez, Lorraine Nubar, Daniel Tosi ou Christophe Rousset, elle explore également d'autres facettes du répertoire vocal en prenant la direction du Choeur de l'Université d'Orléans. Membre-créateur et interprète dans différentes formations musicales lui permettant d'aborder un répertoire très varié, elle est en outre Professeur de Chant titulaire du Diplôme d’État, et dirige l'Ensemble Vocal pour adultes au Conservatoire de La Grande Motte (Hérault).

Michèle Mastrani chanteuse lyrique soprano

Jean Sandor

Pianiste concertiste - Professeur

Depuis ses études musicales aux conservatoires de Montpellier, Rueil-Malmaison et au cnsm de Lyon, Jean Sandor se consacre à l’enseignement .
Il se produit en soliste et en musique de chambre en France,en Europe (Espagne, Allemagne, Italie) et en Amérique du sud ( Brésil, Guyanne,Surinam).

Jean sandor pianiste

Laurent Gignoux

Hautboïste concertiste - Professeur

Laurent Gignoux né à Carthage, de nationalités française et suisse, découvre la musique et le piano au pied des Pyrénées au conservatoire de Tarbes.  À l’écoute des cantates de Bach, il se passionne pour le hautbois qu’il débute à l’âge de dix-sept ans. Il étudie alors au conservatoire de Bayonne avec Jacky Morel.
Admis quatre ans plus tard, premier nommé dans la classe de Pierre Pierlot au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il reçoit l’enseignement de Maurice Bourgue, David Walter, Jean-Louis Cappezzali, Roland Pidoux pour le hautbois et la musique de chambre et devient lauréat de cette institution musicale dans ces deux disciplines. Il se perfectionne ensuite à la Musikhochschule de Zürich avec Thomas Indermühle disciple d’Heinz Holliger et devient son assistant.
Lauréat du concours international de hautbois deTokyo (1991) et du concours national d’Arras (1990) il obtient le soutien de la fondation Mécénat Musical Société Générale et de la fondation Lavoisier du Ministère des affaires étrangères. Membre fondateur du quatuor Résonnance avec Ophélie Gaillard (victoire de la Musique 2003), après un Premier Prix de musique de chambre dans cette formation au C.N.S.M de Paris, il se distingue lors des phases finales du concours international de musique de chambre d’Osaka (1993). Laurent Gignoux partage dès lors son activité entre les concerts en soliste, la musique de chambre, les récitals, l’orchestre et l’enseignement en France, Allemagne, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Japon, Kazakstan, Tunisie, Malte, Grèce ….
Il a accompagné des solistes comme Pierre Amoyal, F.R. Duchable, Yuri Bashmet, Shlomo Mintz, Roberto Alagna, José Vandam dans des Festivals comme La Roque d’Anthéron, Toulouse les Orgues, à l’Abbaye de Sylvanes, Festival de Besançon, les Chorégies d’Orange, Festival de Montpellier et de Radio France... Invité à se produire au Festival de Musique en Mer (2007, 2008, 2009) comme soliste aux côtés de Richard Galliano, Emmanuelle Bertrand, Benoît Fromanger, Juliette Hurel, Laurent Korcia, Brigitte Engerer, David Bismuth… Il a eu comme partenaires de musique de chambre et de concerts en soliste, Ophélie Gaillard, Geneviève Laurenceau, Orthense Cartier Bresson, Hervé N’Kaoua, Tasso Adamopoulos, Alain Meunier, Bernard Soustrot, Déborah Nemtanu...
Il a travaillé notamment sous les directions de Pierre Boulez, Manuel Rosenthal, Yéudi Menuhin, Pinchas Steinberg, Gunter Herbig, Michel Plasson, Marc Minkowski, Emmanuel Krivine, comme hautboïste de l’orchestre national du Capitole de Toulouse, et aussi comme hautbois solo, cor anglais solo invité, avec l’Orchestre National de France, l’Opéra de Paris, l’orchestre Royal Philharmonique des Flandres, orchestre de Granada, l’orchestre national de chambre Toulouse, l’orchestre lyrique d’Avignon, l’orchestre philharmonique de Montpellier et l’orchestre de l’Opéra de Lyon .
Passionné par l’enseignement, Laurent Gignoux est Diplômé de Pédagogie du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, titulaire du certificat d’aptitude de hautbois, du Certificat d’Aptitude de Directeur d’Etablissement d’Enseignement

laurent gignoux hautboïste
TARIFS DES CONCERTS

Adultes : 25€
Réduit - 26 ans, Chômeurs et RSA : 15€

Disponible à l'Office du tourisme et sur place

Palais des congrès

Office du tourisme

Le Cercle des donateurs

C’est grâce à votre soutien que le festival peut devenir un événement majeur du paysage culturel régional.


Vos dons nous aideront à :

. Pérenniser notre tarification modérée pour rendre les concerts accessibles à tous.
. Permettre aux jeunes générations de découvrir les trésors de la Musique classique.
Parallèlement à sa programmation, le festival 100% Classique propose des concerts de sensibilisation en milieu scolaire et a pour ambition de compléter sa programmation par lʼorganisation de spectacles à destination des jeunes publics.
. Renforcer l’image et le rayonnement du festival en développant ses outils de communication.
. Favoriser la programmation des concerts « grands solistes ».

Merci de télécharger notre plaquette .pdf dans laquelle vous trouverez toutes les informations sur l'acte de donation et de mécénat ainsi que la marche à suivre pour rejoindre le Cercle des donateurs du Festival 100% Classique.

Festival 100% Classique

La Grande Motte 2017